Nouvelle-Zélande : North Island

L’île du nord : plus urbanisée mais pas moins intéressante

(photos Nouvelle-Zélande North Island)

De Wellington au Tongariro National Park

36. Bref retour Wellington4 Nous arrivons à Wellington le 17 mars en début de journée, après une traversée de 3h30 avec le ferry « Interislander ». Après une bonne douche chaude bien méritée, nous déambulons dans les rues de cette ville, qui nous semble particulièrement amicale. Une atmosphère positive se dégage de cet endroit et nous nous retrouvons même au « Festival Playground » qui met en scène d’anciens manèges, ce qui nous amuse un petit moment. En fin de journée, nous partons rejoindre notre campement à Wairarapa Lake Domain, après nous être un peu perdu dans la nuit, nous trouvons enfin un grand espace et seuls 2 caravanes et un van sont déjà disposés.

22. Phare Cap Palliser Dès le lendemain, nous repartons en direction de Cap Palliser en nous arrêtant en premier lieu à Martinborough, une petite bourgade qu’on croirait un peu hors du temps, avec d’anciennes maisons et voitures. L’arrivée à Cap Palliser est surprenante, après des routes sinueuses, nous arrivons comme « au bout du monde ». De nombreuses portions de routes sont très endommagées, il n’y a pas de port physique, du coup, les habitants utilisent des tractopelles pour hisser leurs bateaux sur la rive. A la fin de la route, se trouve le phare, auquel on accède après avoir monté les 249 marches en bois et là, on se retrouve seul face à l’étendue d’eau et des montagnes, toujours en arrière-plan. Autre attraction du lieu, les nombreux phoques qui se retrouvent tous sur une plage un peu isolée. Ils sont des centaines à se détendre directement sur la plage ou sur les rochers. Cependant, notre arrivée les a quelque peu bousculé dans leur routine, il y eu une ruée vers la mer assez impressionnante, c’était la version « sauve qui peut » !

Nous passons une très belle soirée dans ce coin avec un beau coucher de soleil et revenons sur nos pas, à Wellington, car nous n’en n’avons pas encore vu assez à notre goût. L’arrêt au musée Te Papa vaut vraiment le détour. Ce musée est totalement gratuit et offre une grande diversité d’informations et d’expositions. Nous nous sommes retrouvés en présence du plus grand calmar géant connu à ce jour sur la planète, nous avons pu voir une maison commune Maori totalement sculptée par des artisans maoris de Nouvelle-Zélande, bref, nous aurions pu y passer plus de temps car ce musée est vraiment très grand et intéressant. Mais nous avions un programme bien chargé, il fallait absolument que l’on aille goûter un café de la Cuba Street, une rue très animée au cœur de la ville et effectivement, nous n’avons pas été déçus, le café y était délicieux (même Lucile a apprécié prendre un café pour l’occasion !).

Suite à cette deuxième journée passée à Wellington, nous prenons réellement la route pour ne plus revenir en arrière et nous dirigeons vers Whakapapa village, une longue route nous attend ! Nous ne l’avions pas anticipé mais la route n’en finit pas et lorsque nous arrivons, il n’est plus question de faire la fameuse randonnée de 6h qui permet de faire les 3 volcans mais nous nous rabattrons sur le petit point de vue Ridge track, puis sur les Tawhai falls du Tongariro National Park. Nous repartons déçus de ne pas avoir eu le temps d’en faire plus mais la météo n’était pas très clémente non plus.

De Taupo à Waitomo

47. Kerosene creek - Baignade dans sources chaudes !!2 Après cette petite déception, nous ne nous faisons pas avoir une nouvelle fois et restons du côté de Taupo, où de nombreuses attractions nous attendent. Nous commençons par Takaanu thermal walk où nous approchons pour la première fois de notre vie des sources chaudes ! De la fumée sort d’un peu partout dans le paysage et on peut entendre à certains endroits l’eau et même la terre qui crépitent sous nos pieds, c’est vraiment une sensation très étrange. Nous enchainons avec Aratiatia Rapids et les Huka falls, qui nous offrent un très beau spectacle de la puissance de l’eau. Pour finir, nous enfilons nos maillots de bain pour Kerosene Creek. L’eau doit être à peu près à 38-40°C et nous nous y sentons comme des poissons dans l’eau ! Pour l’anecdote, ce sera la seule fois en 5 semaines de vacances en Nouvelle- Zélande où Lucile réussira à se baigner !

Les sources chaudes enfin expérimentées, il est temps pour nous d’en comprendre un peu plus sur leur utilité et leur utilisation. Pour cela, direction Whakarewarewa village, un village habité par des Maoris qui en font faire le tour et expliquent un peu leur tradition et leur vie autour de ces sources. Ce sera pour nous l’occasion de goûter le maïs cuit directement dans la source, de nous assoir sur un sol chauffé naturellement, de voir des bulles d’ébullition au sein même des sources, et surtout, de voir le magnifique Pohutu Geyser en pleine action. Bon soyons honnêtes, il nous aura fallu de la patience, nous l’aurons attendu plus d’1h30, mais quel spectacle ! Nous sommes restés scotchés à nous dire qu’on était vraiment chanceux de voir un tel spectacle de nos propres yeux.


Anecdote : ce village est basé à Rotorua, ville connue donc pour sa boue et ses sources chaudes, mais dont on parle peu de l’odeur…et quelle odeur !!! Une odeur abominable d’œuf pourri, dû au souffre dégagé par la géothermie du lieu mais c’est irrespirable. On se demande comment les gens font pour vivre dans cette ville qui empeste !

69. Waitomo caves9 - Weta Encore des étoiles plein les yeux, nous repartons en direction des Waitomo Caves, notamment connues pour la Glowworm Cave (grotte de vers luisants). Bon… nous n’avons pas été plus impressionnés que cela, d’autant plus que l’ambiance était très bizarre, la grotte n’avait pas grand intérêt et le passage avec les vers luisants se déroulait dans le noir et le silence le plus complet, parqués dans une barque mouillée, bref, pas un moment très agréable. Nous retiendrons tout de même la Aranui Cave pour laquelle nous avons eu un très bon guide et qui avait vraiment des formations rocheuses très impressionnantes. C’est aussi le lieu où nous avons rencontré les Weta, ces insectes plutôt gros qui vivent seulement dans ce type de lieu, sombre, au frais et à l’humidité.

D’Hamilton à Auckland

Nous avons jeté notre dévolu sur Hamilton en remontant vers Auckland car nous avions vu qu’il y avait des jardins qui semblaient être intéressants à voir. Ce fut une très bonne surprise, nous avons déambulé d’un thème à un autre sans nous rendre compte du temps qui passait tout en se disant qu’il fallait qu’on garde les bonnes idées pour notre futur jardin en France ! En une après-midi, nous avons voyagé d’Italie vers la Chine, le Japon, le Royaume Uni, l’Inde… c’était un vrai moment de détente bien agréable après l’océan de touristes qu’on avait vu ces derniers jours à Rotorua et à Waitomo.

L’arrivée à Auckland est particulière, nous sommes pressés ! Nous devons déposer nos sacs dans notre chambre et repartir aussi vite pour ramener la voiture au loueur car c’est notre dernier jour de location. Nous nous retrouvons alors à côté de l’aéroport d’Auckland, en plein milieu du weekend de Pâques, il n’y a quasiment aucun transport pour repartir ! Nous arrivons finalement à retourner à notre point de départ et décidons de mieux nous organiser pour le reste de notre séjour sur place ! Une fois l’acceptation du fait qu’il n’y aura aucun train pendant tout le weekend et qu’il faudra prendre des navettes de remplacement, nous faisons la découverte de la ville, qui nous replonge dans la réalité : pauvreté, alcoolisme, stress, mal être…la vraie ville ! Petit plus, des défis capillaires plus que navrants ! Les femmes n’aiment pas leur cheveux, cela va du rose au bleu, en passant par le vert et le décoloré un peu gris…bref, que s’est-il passé dans les formations des futurs coiffeurs pour en arriver là ?

Cependant, nous en profiterons pour faire le restaurant le Dépôt, où Lucile se fera une ventrée d’huîtres absolument délicieuses et nous flânerons sans déplaisir dans cette ville un peu étrange, avec des mélanges d’ancien et de nouveau, pas toujours très réussi ! Nous nous offrirons aussi notre séance de cinéma pour aller voir le chef d’œuvre du moment : Batman VS Superman ! Cela faisait 4 mois que nous n’avions pas vu un grand écran, puis cela a permis de faire une petite comparaison avec les cinémas français. En Nouvelle-Zélande (comme en Grande Bretagne), nous sommes placés, comme si nous allions au théâtre en France.

Nous repartons de ce joli pays le 28 mars en direction de Papeete, Polynésie française, encore vers de nouvelles aventures !

Voir nos vidéos de Nouvelle-Zélande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close