Australie : Western Australia (part 2)

Road trip de Perth à Denmark

(photos part 2)

Ce dimanche 13 décembre, nous quittons notre confortable maison et nos chaleureux hôtes pour partir à l’aventure avec notre voiture fin prête. Nous avons défini plusieurs étapes avant de rejoindre le prochain woofing à Denmark :

Bunbury

La ville de Bunbury et ses environs fut notre première étape mais surtout, avec le camping, l’endroit de nombreuses « premières fois » du voyage :

  • 1er parc national (Leschenau National Park),

    6. plage de 4x4
    Plage pour les 4×4
  • 1ere plage (pour 4×4 ?!) où nous furent pour ainsi dire « seuls au bout du monde »,
  • 1er camping donc 1er dodo dans la voiture,
  • 1eres toilettes sèches,
  • 1eres mouches australiennes (un fléau local, elles ne vous lâchent pas, tentent de rentrer dans vos oreilles, vos yeux, vos narines…),
  • 1ers moustiques et (véridique) 1ere piqure à peine deux secondes après être sorti de la voiture…
  • Enfin, le lendemain sera le jour de notre 1ere douche publique (froide !), à proximité de la plage de Bunbury. Un moment des plus vivifiants !

Yallingup

Yallingup fut notre deuxième étape. La plage y est ma-gni-fique !

8.plage yallingup
Plage de Yallingup (premier bain car seul endroit sans trop de vent)

Tellement que nous n’avons pu nous empêcher d’y rester presque toute la journée. Du coup, nouvelle « première fois » du voyage : Les 1ers coups de soleil !! 

Prevelly

Nous descendons encore la côte Sud-Ouest et atteignons la ville de Prevelly, une petite bourgade sur la côte. Concernant les paysages, les superlatifs ne manquent pas (cf. photos). Le camping fut cependant, ici, plus cocasse que les précédents grâce à la présence de nombreux kangourous qui entourèrent notre emplacement et ce, même au-delà de la nuit tombée. L’expérience de proximité avec ces grosses bestioles durant notre repas fut impressionnante.

Pemberton

Le lendemain nous délaissons la côte pour nous enfoncer dans le pays et rejoindre les magnifiques forêts de Pemberton. Les arbres y sont gigantesques. Lucile est même montée tout en haut de l’un d’entre eux, le célèbre Gloucester Tree, haut de 53 mètres !

14. gloucester tree
Gloucester tree – 53 mètres à escalader

 

Mais aussi, ce que les australiens appellent des « Tingle trees », terme que nous n’avons pas à ce jour réussi à traduire, des arbres énormes, souvent fendus ce qui peut permettre une jolie grotte ! Après notre virée sur la côte, le changement de décor fut vraiment saisissant.

Pour couronner le tout, notre camping se situait en plein milieu d’arbres tout aussi majestueux. Et malgré la rusticité du confort nous commençons à véritablement apprécier de changer de terrasse chaque soir. Tous les jours, un nouveau jardin de plusieurs km² où se reposer !

Walpole

Dernière étape de ce mini road-trip : la ville de Walpole. Sur la route, nous observons des feux de forêts…sécurisés ! Afin de justement prévenir les incendies sauvages, les autorités déclenchent volontairement des feux locaux et les encadrent. Un que nous avons croisé avait été déclenché en toute bordure de route et nous avons ressenti une énorme chaleur dans l’habitacle en passant devant. Avant d’arriver à Walpole, nous nous arrêtons sur la plage de « Mandalay Beach », certainement l’une des plus belles plages au monde, un bonheur pour les yeux, mais un malheur pour le portefeuille, le parc national dans lequel elle se trouve est payant.

Concernant la ville en elle-même, nous restons dans la même ambiance forestière que Pemberton mais nous ne parvenons pas à nous lasser d’observer ces innombrables arbres centenaires. Face à toute cette nature, nous nous sentons définitivement petits. Le genre de claque qui nous remet à notre place et que l’on apprécie…

En fin de journée nous rejoignons notre camping de Walpole. Celui-ci sera tout confort : avec espace laverie, douches chaudes (on apprend à apprécier une douche chaude quand il a fallu en supporter plusieurs froides auparavant !), cuisine équipée et convive très sympa de Saint-Etienne avec qui partager repas et expériences, et enfin… une plage à 20m ! De quoi faire d’un banal petit-déj en instant mémorable.

A savoir :

Les campings dans les parcs nationaux sont souvent très intéressants en termes de prix (à partir de 7.5$/pers) mais nécessitent de s’être un peu renseigné au préalable. En effet, pour certains parcs, il y a une taxe d’entrée (qui varie selon le parc) et il n’y a pas toujours le même confort. Par confort, on entend que celui à 7.5$ a des toilettes sèches…et c’est tout ! Il n’y a pas d’eau, pas d’électricité, enfin rien d’autre qu’une cabane « au fond du jardin » ! Donc pour pouvoir apprécier ce type d’endroit, qui est particulièrement spectaculaire, vous vous retrouvez quand même en plein milieu d’un parc national avec comme seuls voisins des kangourous, il faut prendre ses précautions avant. Prévoir son bidon d’eau n’est pas optionnel ainsi qu’une bonne quantité d’eau potable. On reviendra par la suite sur l’importance de l’eau en Australie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close